Paroles Lè Ou Jwen

Il a l’air d’attendre
La magie de cet instant
Il s’approche, je tremble
Devant moi j’ai un ange
Le cœur serré, pieds et mains liées
J’aimerais lui parler et laisser s’exprimer
La gamine au cœur tendre

Il me regarde
J’ai presque l’impression d’sentir ses mains sur moi
Je baisse ma garde et lui fais sentir que je suis en émoi
Et à mon tour je le déshabille du regard
Ça ne se dit pas, mais sur moi je veux qu’il s’attarde
Il a l’air si calme et timide à la fois
Serait-ce lui mon homme
Celui qui me comblera
Le cœur serré, pieds et mains liées
J’aimerais lui parler et laisser s’exprimer
La gamine au cœur tendre

REFRAIN
Quand tu trouves l’amour
Tu y crois et c’est tout
Quand tu trouves l’amour
Tu t’y accroches jusqu’au bout
Quand tu trouves l’amour
Tu y crois et c’est tout
Quand tu trouves, trouves, trouves, l’amour

Ô combien j’aimerais qu’il ne voit que moi
Je voudrais qu’il me sert dans ses bras
Ô combien j’aimerais qu’il ne voit que moi
Qu’il soit à moi, là contre moi
Ô combien j’aimerais qu’il ne voit que moi
Je voudrais qu’il me serre très fort dans ses bras
Ô combien j’aimerais qu’il soit à moi, qu’à moi

REFRAIN
Lè ou joinn lanmou
Lè ou joinn lanmou (baby lè ou joinn lanmou)
Lè ou joinn lanmou
Lè ou joinn, joinn, joinn, lanmou

Ô combien j’aimerais qu’il ne voit que moi
Je voudrais qu’il me sert dans ses bras
Ô combien j’aimerais qu’il ne voit que moi
Qu’il soit à moi, là contre moi
Ô combien j’aimerais qu’il ne voit que moi
Je voudrais qu’il me serre très fort dans ses bras
Ô combien j’aimerais qu’il soit à moi

(1766)

Les paroles publiées sur ce site sont la propriété exclusive de leurs auteurs et sont par conséquent protégés par les droits d'auteur.
Commentaires