Anciennement appelé Kompa Direct, le Kompa naît dans les années 50 en Haïti et si certains le jouent tout en gardant la formule d’origine, d’autres la jouent en en redéfinissant les frontières stylistiques… permettant ainsi à ce style musical d’être périodiquement remis au goût du jour.

Découvrir le Kompa

Comment parler de Kompa sans faire référence à Haïti ? Si aujourd’hui, le Kompa fait partie du registre des styles musicaux modernes des Antilles / Caraïbes, il s’agit à l’origine d’un style musical typiquement haïtien (qui est également une danse) que les habitants de l’île dansent depuis les années 1800. Certains historiens pensent d’ailleurs que cette musique traditionnelle haïtienne a influencé la musique cubaine. C’est au milieu des années 50 que le Kompa est popularisé grâce au saxophoniste Jean-Baptiste Nemours, lorsqu’il créa le Kompa Direct. La danse en accord avec le Kompa tire ses origines de la contredanse française.

Influences et évolution du Kompa

Le Kompa se dote d’une nouvelle tendance au niveau de ses sonorités toutes les décades en moyenne mais conserve sa formule originelle qui la rend unique. Le kompa se fait ainsi tantôt plus roots (Kompa Old School), tantôt plus digital avec des consonances répétitives et rythmées ainsi que des effets électroniques. Les nouveaux groupes tels que Top-Vice privilégient un style plus moderne, en mixant la formule originelle du Kompa avec des instruments électroniques. Aujourd’hui interprété par de nombreux artistes à travers Haïti, la Guadeloupe, la Martinique et l’Hexagone, le Kompa est interprété très aisément par différents orchestres, ce qui en fait un style musical très populaire dans les Antilles et les Caraïbes. Très rythmé, le Kompa est très entraînant et compte parmi ses pionniers le groupe System Band avec Isnard Douby, mais également le groupe Top-Vice et le groupe Carimi qui fait partie de la nouvelle vague des jeunes artistes de la scène kompa.

Clips de Kompa