Valley

(800)

Né à Fort de en 1978, il passe son enfance à Trénelle Citron, un quartier dit difficile.

A l’âge de 13 ans il commence à chanter dans la cours de son collège où il remporte

déjà un vif succès, sa voix pour son jeune âge étonne plus d’un, tout comme les mélodies qu’il aborde.

A 15 ans il découvre les sounds systèmes où il représente son quartier, c’est là qu’il apprend les règles du métier.

Discographie
1999 Il chante pour la première fois sur une compilation: Karib Jam où il interprète le titre qui le fera connaître « Le bruit des chaînes » C’est le début de sa carrière, il bâtit jour après jour sa discographie.
Dans la même année Laurent Leduc producteur de reggae Dancehall le repère et lui propose de participé à sa nouvelle compile « Reggae Zone ». Il y pose deux titres
« Stoppez les guerres » et « Libérer notre histoire »

2000 Vint l’incontournable « Fleur de Lys » qui a séduit toute une génération. Titre qui l’a placé parmi les artistes les plus talentueux de la scène reggae Dancehall locale. Les propositions s’enchaînent, toujours en 2000, la compile Dancehall Academy produite par Matinda, orchestrée par Boss and Bim,
Valley impose son style de sinjay, avec le titre « I and I » il ne passera pas inaperçu.

2001 Commence l’épopée Sael and friends dans la grande écurie Dons’ Music. Au côté de Sael, Pleen Pyroman, Lieutenant, Thorn il prouve qu‘il a largement mérité sa place. On se rappelle aujourd’hui encore de son tube yardies « Koté plan-an yé » qu’il a partagé sur ce même album avec son acolyte de longue date, lieutenant; Aussi de « C’est parti » et de « Every Body » en combinaison avec Sael.
Avec le groupe RMTG, Saël and friends multiplient les prestations de fêtes de communes, les concerts dans les Antilles françaises, offrant à Valley une exposition plus importante.

2002 Kali lui propose de participer à un nouveau concept intitulé Bèlè Boum Pap., un mariage entre le bèlè et la musique urbaine (rap, Dancehall, reggae) Il pose alors sa voix sur un bèlè avec Gertrude SENIN, grande dame de la musique du terroir. Ensemble ils interpréteront « Big Faya » qui donnera à valley une place bien méritée au côté de Gertrude sur la scène de l’Olympia à Paris.
la compilation « Ghetto Raid 2 » voit le jour cette année également.

2003 Compilation « Concret Jam » produite par Jr production.

2004 Le producteur Don Miguel offre au public la chance de découvrir l’artiste sur un concept intitulé Dual Choc. Valley interprète alors cinq titres en solo sur un album qu’il partage avec Pleen.
En combinaison avec Saël ils composent le tube des vacances 2004 « X-cess Love » Ils seront nominés aux prix de la Sacem 2004 dans deux catégories, meilleur reggae Dancehall, succès de l’année, et dans les présélections de la catégorie meilleur auteur on pouvait remarquer la présence de Valley avec le titre « An Sak Money » Car précisons-le, c’est un artiste doué, qui a une facilité d’écriture incroyable.

2005 Compilation « Open Mic Session »

2006 Il décide de se prendre en main et de s’auto produire. Avec l’aide de Dominique Sénély qui avait enregistré sa première maquette quand il était plus jeune, il enregistre son premier album solo nommé, Mêt a Pawol (maître de la parole) Son album est inattendu mais surprendra de par sa qualité à tous les niveaux. On y retrouve des textes très engagés comme « Matinitché » « La vi-a Red », des tunes girls joliment écrits et chantés à l’honneur des femmes

2007 Son travail est alors récompensé en recevant le prix cacem du meilleur reggae dancehall.

2009 Valley devient le fondateur du collectif artmada composé de Sael, lieutenant, et pleen pyromane

2010 L’on entend sur les ondes les nombreuses chansons du collectif notamment « Armada » « ou pé pa »  et « armada party »
Cette année valley est en préparation de son nouvel album solo qui devrait sortir très prochainement.
2011 Valley sort de nombreux titres dont, « sortir vainqueur » qu’il remet à l’ordre du jour compte tenu des nombreuses demande de ses fans, « pussywoll », où il innove avec la création de son clip qui est très apprécié par la communauté antillaise, « Big bam bam » en collaboration avec la chanteuse keida sortit tout droit de la Jamaïque, connait actuellement un grand succès médiatique.

Avec ce succès sur ces titres lié à de nombreuses demandes de son publique, valley effectue de nombreuses prestations en métropole, au dom tom ainsi qu’en Europe (Allemagne, Belgique).

2012 Il sort un nouveau hit « factè a » puis fait plusieurs tournées en Europe (France, Allemagne, Belgique, Suisse).

2013 Sortie de l’album Valley de Pique le 22 Mai avec le titre « Nèg ». Titre très dénonciateur qui rappelle le fameux « Matinitchè » qui lui a valu son prix SACEM en 2007.

2015 Sortie de l’album Valley Atout Cœur en Juin 2015 avec le titre « Viv » produit par NIP MUSIC, en licence chez Chabine Prod.

En cours