Rachelle Allison

(723)

Rachelle Allison Paturot est une jeune artiste, originaire de la Guadeloupe.
Elle est née le 22 novembre 1987, à Antony dans le département des Hauts de Seines (92). Elle passa ses premières années en région parisienne avant de déménager à Basse Terre (Guadeloupe) en 1989.

Passionnée de musique depuis son plus jeune âge, ses premiers modèles furent Tanya Saint-Val, Edith Lefel et Gilles Floro.
Au niveau international, Mickael Jackson, Tony Braxton ou Mariah Carey furent ses influences Rythmes & Blues. Puis d’autres styles musicaux piquèrent sa curiosité. Son grand frère établit une ambiance Ragga à l’époque (avec des groupes tels que Metal Sound, Raggasonic et des grands noms de la scène Jamaïcaine comme Shabba Ranks, Buju Banton ou Patra).

De nombreuses occasions se présentèrent à elle. Elle put ainsi travailler avec Christian Yéyé (2002), producteur de Basse-Terre, et Henri Debs en collaboration avec Charles Lapin et Harry Laronne en tant qu’interprète. Elle ne donna pas suite à ses collaborations. D’une part car le devant de la scène l’effrayait, d’autre part, étant interprète, elle n’était pas en accord avec la musique qu’on lui faisait faire.

C’est en retournant vivre sur Paris qu’elle retrouva deux amis d’enfance,
Arno Gadjard et Mike Saint-Auret. Ceux ci avaient monté une association qui proposait des services en audiovisuel: le HD PROJECT. La rencontre avec Rachelle se présenta comme le destin, tant les démarches pour mettre en avant Rachelle Allison s’enchainaient sans perturbations.

Heureuse d’être dans son élément, balançant entre le R&B et le Reggae, Rachelle présenta une première mixtape en août 2012 qui rassemblait plus d’une douzaine de remix des titres les plus en vogues cette année. Intitulée La Rêveuse, un titre qu’elle expliquera lors d’interviews comme une auto-critique, faisant office de piqûre de rappel face aux déceptions qu’elle put rencontrer durant ses expériences musicales.

Le premier single « Sur Tes Lèvres » créa les premières interrogations quand celui-ci garda la deuxième place du Top Hit de la radio RCI (Guadeloupe).
Ce dernier titre intéressa de grand nom du milieu.

C’est ainsi que Skyzo, manageur du groupe Jutsu, lui proposa un duo avec
Keros-N. Elle attira l’attention du célèbre compositeur Stanis Ki qui lui proposa quelques compositions et organisa la collaboration avec Admiral T pour le titre « Lotus Love » qui se retrouvera sur la compilation Ti Moun Ghetto Vol 3.

Plusieurs artistes décidèrent de montrer leurs soutiens au fur et à mesure, l’un des premiers fut Lorenz, qui lui permit d’enregistrer certains titres de sa deuxième mixtape et avec qui elle interprétera « Pa Di Ayen ».
L’artiste Hip-Hop Dawa l’invita également pour le titre « Faux Pas » présent sur la mixtape DSK. Enfin, la musique de Rachelle traversa les îles car elle eut l’opportunité de travailler avec l’artiste Martinico-Guyanais, Pompis, pour le titre « Boom ».

Elle regroupa ces collaborations en les entourant de quelques productions plus R&B pour présenter en Août 2013 la mixtape Vices Et Vertus qui rassemble les influences qui forment son panel musicale. On y retrouve des compositions de SkymanBeatz, SkanMaker et Stanis Ki.

Après deux mixtapes en deux ans, et des présences sur les compilations, allant de la série Hit Zouks 2013 à la compile de la radio réunionnaise Coqlakour Riddim. Elle obtient le titre de Révélation de l’Année 2013 aux Hit Lokal Awards.

S’appuyant sur la production de sa série de titre #WorkingGyals , Rachelle Allison prépare aujourd’hui un EP qui lui permettrait d’attaquer le
territoire Français.

En cours